Modern Office Space

Radicalisation d’un salarié

LOGO AGORA-01 (1)-01.png
1 : Qu’est-ce qu’une radicalisation d’un salarié ?
1 : Qu’est-ce qu’une radicalisation d’un salarié ?

Le terme de radicalisation n’est pas juridiquement défini.

Et rien n'existe dans le Code du travail en rapport avec cette question.

Alors, c’est le comportement de la personne qui est décrypté, et l’employeur doit alors tenter d'identifier s'il repère des choses à sanctionner.

Ainsi, il s’agira d’évaluer des signes, des attitudes, des propos, qui témoignent d’une possible radicalisation. Mais pas seulement, puisque ces « signes » devront pour mener à une sanction, empêcher la bonne marche d'une entreprise ou d'un service.

2 : Qui a le droit de diligenter une enquête pour vérifier la radicalisation d’un salarié ?

Tout employeur qui aurait des doutes sur une radicalisation d’un ou de plusieurs de ses salariés peut diligenter une enquête pour vérifier la radicalisation des employés concernés.

3 : Quelles sont les possibilités d’intervention d’un détective pour prouver une radicalisation ?

Le détective privé peut intervenir dans le cadre d’une suspicion de radicalisation d’un salarié d’une entreprise en mettant en place différents moyens techniques comme la filature, la surveillance, la mise en place d’une enquête administrative, la réalisation d’auditions auprès des autres membres de l’entreprise, ou encore l’activation d’une stratégie d’infiltration sous l’accord et la collaboration de l’employeur.

Ainsi, le détective privé pourra prouver que le comportement du salarié relève de la radicalisation religieuse ou politique et n’est pas en adéquation avec les valeurs de l’entreprise et que le comportement du salarié radicalisé nuit aux intérêts et au bon fonctionnement de l’entreprise.

4 : Quel est l’intérêt de faire appel à un cabinet de détective privé en cas de doute sur une radicalisation dangereuse ?

Le détective privé est capable d’observer et d’analyser le comportement d’un salarié et d’apporter la preuve que sa radicalisation est de nature à empêcher la bonne marche de l’entreprise ou que le comportement du salarié présumé radicalisé n’est pas compatible avec le poste ou la fonction qu’il occupe.

Par exemple, un éducateur chargé de jeunes en difficulté qui publierait des photos de lui en prônant le jihad peut justifier un licenciement, à la discrétion de l’employeur.

Le détective privé pourra également, par exemple, mettre en évidence que la radicalisation soupçonnée d’un salarié a donné lieu à des absences répétées ou à une insubordination, l’employeur pourra alors décider d’un licenciement motivé.
Les preuves apportées par le rapport du détective privé dans le cadre d’une affaire de radicalisation d’un salarié permettent aussi à l’employeur de se protéger d’une éventuelle procédure de licenciement dit abusif intentée contre lui.

Le rapport du détective pourra aussi engendrer des poursuites pénales contre le salarié suspecté s’il a fait l’apologie du terrorisme ou de crimes perpétrés, car ces faits constituent une infraction pénale.

5 : Quel est le coût d’une intervention d’une agence d’enquêteur pour rechercher des éléments de radicalisation d’un salarié ?

Sur ce point précis, c’est au cas par cas.

N’hésitez pas à prendre attache avec nous, nous sommes soumis au secret professionnel.

Un devis gratuit pourra vous être donné.